La Veille Digitale d’Alexandros – Numéro #1

Retrouvez-dès ce mois-ci, ma toute première revue de presse digitale, 100% sélectionnée par mes soins, pour le plaisir de partager. 😉

Numéro #1 – Vendredi 12 avril 2019

#1 [Infographic] – 7 Social Media Marketing Trends in 2019 You Need to Prepare For via Business2Community

Extract: top trends that will surely shape the social media marketing landscape in 2019.

  1. Live video will still dominate.
  2. A separate strategy for ephemeral content.
  3. Continued rise of messaging apps and chatbots.
  4. Social listening for lead generation and social selling.
  5. The need for more meaningful content experience.
  6. The rise of social TV.
  7. Focus on striking balance between personalization and privacy.

My point of view: I agree with almost all the different top trends for social media for this year, except for the using of chatbots in messaging apps. Because I truely think that all big (and small) brands should use a real CM to answer to all brands requests. I allready did it for big food industry company, so it’s possible to put an human behind the social pages of a brand. What do you thin for your pages? Let’s talk about it! 

Read the full version: https://bit.ly/2X3XH0L

 

#2 [Enquête] Réseaux sociaux : le trouble jeu des influenceurs via 60 Millions Mag

Extrait : Des milliers d’euros pour un post

Sur Instagram, Gioboy Paris vante une marque de bière auprès de ses 500.000 abonnés. Une publicité en faveur de l'alcool qui défie la loi Evin.

C’est que le marketing d’influence rapporte. « Pour une simple publication, je peux gagner jusqu’à 300 € », dévoile Albane Thommeret, alias Enabla, une influenceuse de 24 ans suivie par 35 000 abonnés sur Instagram. Des sommes qui peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros par message lorsque le relayeur est très connu.

Et ce n’est pas tout : « Sur certaines campagnes publicitaires, je touche entre 10 et 25 % des ventes, selon les marques », complète la jeune femme. Un intéressement qui invite les influenceurs à s’impliquer dans la promotion de tel ou tel produit pendant plusieurs jours. En bons commerciaux, ils proposent des codes de promotion pour créer un effet d’aubaine et gonfler les ventes. Problème : des articles vantés ne valent pas du tout leur prix.

Mon avis : Le marketing d’influence a encore de belles années devant lui, MAIS attention, il mériterait d’être de plus en en plus réglementé ! Ça me rappelle les premières années ou le Community Management et les Social Ads explosaient sur la toile.
A l’époque c’était Facebook (et tout l’empire marketing derrière qu’on connait) qui a proposé une première offre à son média, et les marques ont très rapidement suivies, puisque l’audience était (c’est toujours le cas malgré les critiques qu’on peut lire) présente. Et donc pour revenir à l’influence, c’est sur Instagram que tout est en train de se mettre en place avec déjà de belles collaborations.
Mais je reste très alerte concernant les rémunérations peu contrôlées, combien de publications et stories n’ont pas été publiées ou respectées par « l’influence » ? C’est une vraie question, peut-être revoir le système de paiement/de contractualisation…

Lire l’article entier : https://bit.ly/2IddA0L

 

#3 [Pinterest] : 5 nouveautés orientées Shopping ! via Le Ptit Digital

Extrait :

1 – « Shop a brand » :

La mise en avant du catalogue produits de marques. Dans les prochaines mises à jour de l’application Pinterest, sous les Pins associés à une marque de produits, les utilisateurs pourront parcourir plus de Pins associés à cette marque au travers d’une section dédiée baptisée « Shop a brand ». Concrètement, sous les Pins éligibles, les utilisateurs pourront cliquer sur un lien « Plus de [Nom de marque] » les renvoyant vers un univers dédié à la marque avec de nombreux Pins mettant en avant les produits du catalogue de cette dernière

Mon avis : Enfin Pinterest rattrape son retard face à Instagram ! Je suis en phase avec toutes ces nouveautés et je suis convaincu que toutes les marques e-shop/e-commerce DOIVENT absolument être présentes sur ce réseau social, mais aussi sur Instagram. Il ne manque qu’à tester ce nouvel outil publicitaire, qui semble très prometteur et optimal vu son interface. Si vous avez des besoin à ce niveau là, je me ferai un plaisir de vous accompagner. 

Lire l’article entier : https://bit.ly/2NKfB5d

 

#4 [Tutoriel] Comment ajouter un sondage à une vidéo de page Facebook ? via Le Ptit Digital

Extrait : 

Pour la première étape, il vous suffit de choisir la vidéo sur laquelle vous souhaitez insérer votre sondage Facebook puis de la mettre en ligne en cliquant sur « Photo / Vidéo » -> « Importer des photos / vidéos » depuis la section « Écrire une publication ».

importer video sondage Facebook

Mon avis : Très facile à mettre en place, cette fonctionnalité vous permet à votre page professionnelle d’être davantage plus interactive et engageante avec votre communauté. N’hésitez pas à varier les sondages, de ce type, mais aussi les sondage natifs, les sondages avec montage photo, ça peut aussi générer du lead, du clic, bref du plus pour vous ! On peut en reparler si jamais vous le souhaitez.

Lire l’article entier : https://bit.ly/2SzP77p

 

#5 [Reseaux Sociaux] Comment gérer une crise social media : le guide pratique pour les marques via WebMarketing & co’m

Extrait :

Identifier une crise sur les médias sociaux

Premièrement, il existe différents types de crises. Certaines d’entre elles peuvent être prévisibles, ou traitées rapidement.
D’autres surgissent de nulle part, sans prévenir.

  • Les problèmes prévisibles : rappel de produits, réduction du service en raison de mauvaise météo, fuites de données, etc. sont tous des problèmes qui peuvent, et doivent, être évités.
  • Les problèmes latents : il s’agit de problèmes continus de faible intensité qui peuvent s’aggraver si on leur donne de l’oxygène d’une façon ou d’une autre. Cela peut concerner l’activisme politique ou une faiblesse sur le plan technique.
  • Les problèmes imprévisibles : cela peut concerner un produit ou une campagne qui ne se déroule pas comme prévu ou un événement hors du contrôle de la marque. 

Mon avis : En cas de crise, d’abord se calmer, car ce n’est jamais bon de répondre vite. Et quoi qu’il arrive il faut répondre si vous êtes remis en question. Évitons par exemple les campagnes programmées à l’avance en cas d’actu contre votre produit/marque. On ne peut donc pas tout prévoir, mais on peut anticiper ? C’est aussi un type de campagne que j’ai déjà vécu avec mes clients… TBC.

Lire l’article entier : https://bit.ly/2Kq7Jb6

A la semaine prochaine sur mon profil LinkedIn ou mon blog pour une prochaine revue digitale & médias sociaux ! 😉

Très bon week-end,

Alexandros