La Veille Digitale d’Alexandros – Numéro #6

Retrouvez ci-dessous, ma nouvelle première revue de presse digitale, 100% sélectionnée par mes soins, pour le plaisir de partager. 😉

Numéro #6 – Vendredi 17 mai 2019

#1  Google propose des podcasts dans ses résultats de recherche via Abondance

Extrait : 

Google a officiellement annoncé la possibilité d’afficher des fichiers podcasts dans les résultats de recherche du moteur. Si vous proposez ce type d’information, n’oubliez pas de les optimiser !…

Google a fait plusieurs annonces lors du récent événement Google I/O, et notamment, par la voix de son CEO Sundar Pichai, la possibilité d’afficher des podcasts directement dans les SERP (pages de résultats du moteur de recherche). Une fonction que plusieurs observateurs avaient déjà vu arriver (certainement en phase de test) depuis quelques mois.

L’annonce a été confirmée sur Twitter par Zack Reneau-Wedeen, responsable produit Google podcasts qui propose dans son tweet une vidéo expliquant comme l’affichage s’effectue :

Rolling out this week you’ll be able to search for and play podcasts directly in Google Search across Android, iOS, and desktop browsers, a step toward making audio a first-class citizen across Google. pic.twitter.com/29ohC7W9z8

— Zack Reneau-Wedeen (@ZackRW) 9 mai 2019

 

Mon avis : Je trouve ça énorme ! Cela repositionne tous les résultats naturels et payants jusqu’à là possibles dans les recherches Google ! Cela ouvre une grande porte pour tous les créateurs et médias de podcasts. L’ère de « l’audio numérique » a de belles années devant lui, à condition de s’aligner d’un point de vue référencement naturel, et données récoltées/partagées. Et VOUS, écoutez-vous des podcasts régulièrement ? 😉

Lire l’article entier : http://bit.ly/2VHM43y

 

#2 Infographie : 16 Conseils pour votre SEO On-Page via Abondance

Extrait :

Si les liens et la technique sont deux parts importantes du SEO, il ne faut pas non plus négliger, loin de là, le contenu et les aspects rédactionnels. Voici une petite liste de conseils à suivre dans ce sens…

Notre infographie du vendredi est proposée aujourd’hui par le site IdeAgency et nous propose une check-list de 16 « bonnes pratiques » à mettre en place sur les pages de nos sites web afin qu’elles soient bien optimisées pour Google et qu’elle se classent bien dans les résultats des moteurs de recherche. Bien sûr, comme d’habitude, ces conseils seront sujets à discussions, démontrant une fois de plus que le SEO n’est pas une science exacte.

Mais peu importe, ces 16 propositions strictement « on page » (n’en oublez pas pour autant le code HTML de façon générale et les backlinks, bien sûr), depuis la balise meta « description » jusqu’au « mobile friendly » en passant les balises sémantiques et les liens internes, sont un bon rappel de ce qu’il faut faire pour obtenir un rédactionnel apprécié des moteurs. A vos plumes ! (cliquez sur l’image pour en obtenir une version agrandie).

Mon avis : Beau travail à la team ideagency pour ces bonnes pratiques et bien sûr la stratégie netlinking indispensable, d’ailleurs j’en fais aussi dans cette veille, pour moi on travaille tous ensemble dans ce même secteur. Personne ne détient la vérité absolue, et c’est sans doute ça qui me plaît dans mon métier, l’entraide et la collaboration de la « communauté ». Je vous rajoute aussi une autre infographie proposée cette fois par oncrawl que j’ai adoré pour aller plus loin dans le SEO, certes ça prend du temps, mais c’est votre première pub/rentabilité gratuite et naturelle visible sur le web… Parlons-en ! 🙂

Lire l’article entier : http://bit.ly/2LREv5P

 

#3 Instagram : les bonnes pratiques pour améliorer son engagement via BDM

Extrait :

Hubspot et Mention se sont donnés pour objectif de déterminer les tendances et les meilleurs taux d’engagement sur Instagram. A travers l’étude de millions de posts et comptes, les deux entreprises ont pu déceler les meilleures pratiques pour créer des contenus efficaces sur le réseau social. Ainsi on peut d’ores et déjà retenir que :

  • La vidéo génère deux fois plus de commentaires que les autres types de contenu

  • Un post Instagram moyen possède 1,01 hashtag

  • 46,6% des utilisateurs ont moins de 1000 abonnés

  • Identifier plus de 5 utilisateurs dans un post n’a pas d’incidence sur l’engagement

L’engagement sur Instagram, des grands écarts entre les posts

Dans leur étude, Mention et Hubspot déterminent le taux d’engagement moyen des posts en relevant notamment les mentions j’aime et les commentaires. Les chiffres montrent de très grands écarts entre la moyenne et la médiane. Alors que l’étude note une moyenne de 5963,1 mentions j’aime par post, Mention et Hubspot précisent que ce chiffre est loin d’être représentatif. En effet, la médiane des mentions j’aime s’établit autour de 100, indiquant ainsi que 50% des utilisateurs Instagram reçoivent moins de 100 mentions j’aime par post.

Mon avis : Assez d’accord sur l’ensemble des recommandations faites, même si je suis un peu sceptique que le carrousel soit automatiquement plus important que l’image. J’en reviens toujours à dire que c’est l’originalité de votre contenu qui fera la différence, et son référencement aussi bien sûr (payant ou non). D’ailleurs super guide à lire aussi sur Instagram, celui de Clement Pellerin, vous le connaissez ? Par ici. Si besoin de conseils à ce niveau, rdv dans « contact« , merci. 🙏

Lire l’article entier : http://bit.ly/2Hwo21x

 

#4 Facebook annonce un nouvel outil qui va impacter le ciblage publicitaire via Arobasenet

Extrait :

Dans les mois à venir, Facebook va lancer un outil qui offre la possibilité de voir et gérer les activités en dehors de Facebook, comme annoncé le 1er Mai 2018, en ces termes :

Nous annonçons des plans pour créer un Historique vide. Cette fonctionnalité vous permettra de voir les sites Web et les applications qui nous envoient des informations lorsque vous les utilisez, de supprimer ces informations de votre compte et de désactiver notre capacité à les stocker associées à votre compte à l’avance.

Facebook a publié un post laissant les annonceurs savoir que son prochain outil “Supprimer l’historique », une fonctionnalité qui permettra aux utilisateurs de déconnecter leur activité hors Facebook de leur profil, peut avoir un impact sur le ciblage publicitaire, mais n’affectera pas les outils de mesure ou analytics.

Il est important de comprendre que la publicité et la protection de l’information des gens ne sont pas en désaccord. Nous pouvons faire les deux :

Fonctionnement de l’outil “Supprimer l’historique” ?

L’outil “Supprimer l’historique” de Facebook a été annoncé pour la première fois lors de la Conférence F8 de l’année dernière, lorsque le PDG Mark Zuckerberg a déclaré que son équipe travaillait sur un outil qui permettrait aux utilisateurs de vider leur historique de navigation sur la plate-forme et de voir toutes les applications avec lesquelles ils avaient interagi.

La société a clarifié que la fonctionnalité ne supprime pas réellement l’activité de navigation d’un utilisateur ou les actions hors ligne, mais rend les données anonymes :

Mon avis :  De jolies promesses faites suite aux abus et scandales passés, j’espère que cela sera actif, surtout pour les comptes personnels / privés. Je pense que si le ciblage publicitaire est mieux effectué et plus personnalisé, alors peut-être que l’Intelligence Artificielle pourra elle aussi se développer en lien avec nous, êtres humains navigateurs dans le digital… (lien avec mon prochain avis ci-dessous).

Lire l’article entier : http://bit.ly/2WXKoPG

 

#5 Viva Technology 2019 : les temps forts à ne pas rater via Les Echos Entrepreneurs

Extrait :

La licorne américaine

UiPath. L’entreprise devenue leader sur le marché de l’automatisation de processus a été fondée en 2005 par Daniel Dines et Marius Tirca à Bucarest mais est aujourd’hui basée à New York. La société a réalisé, en avril 2019, une série D pour un montant de 568 millions de dollars avec une valorisation de 7 milliards de dollars.

Retrouvez également la licorne américaine Magic Leap et la licorne française  BlaBlaCar .

> Daniel Dines à Stage X jeudi 16 mai de 15 h 20 à 15 h 50 et à Startup Stage jeudi de 9 h 40 à 10 h 05.

La femme de la tech

Julie Chapon , cofondatrice de Yuka. L’entrepreneuse a fondé Yuka en 2017, une appli qui permet d’évaluer un produit simplement en le scannant dans un rayon. En moins de deux ans, elle compte 10 millions d’utilisateurs.

Retrouvez également Clémence Franc (NovaGray) et Loubna Ksibi (Meet My Mama).

> Julie Chapon à Stage One, samedi 18 mai de 10 heures à 11 h 15.

Mon avis : Je n’ai pu assisté qu’au premier jour de ce grand rdv (déjà 4ème édition) ! Avec Macron, Stephane Richard et bien d’autres personnalités. J’ai pu testé les nouvelles propositions Microsoft, Google, Orange mais aussi Facebook avec leur intelligence artificielle vocale ! Par ici pour voir le résultat. Et VOUS qu’avez-vous retenu de VivaTech  2019 ? 🙂

Lire l’article entier : http://bit.ly/2JSbkg2

A la semaine prochaine sur mon profil LinkedIn ou mon blog pour une prochaine revue digitale & médias sociaux ! 😉

Très bon week-end,

Alexandros