La Veille Digitale d’Alexandros – Numéro #9

Retrouvez ci-dessous, ma nouvelle première revue de presse digitale, 100% sélectionnée par mes soins, pour le plaisir de partager. 😉

Numéro #9 – Vendredi 7 juin 2019

#1 – 9 façons de rendre votre établissement particulièrement populaire sur Instagram en 2019 via Webmarketing & co’m

Extrait :

1) Des produits et emballages uniques

Tout ce qui est unique et remarquable attire le monde. C’est ce que dit également Seth Godin (l’un des monstres du marketing aux US) dans son livre “La vache pourpre”. N’hésitez pas à créer des emballages ou des produits qui sont physiquement atypiques et intrigants.

Prenez par exemple cette marque de glace :

glace avec cornet noir

Lorsque vous allez chez le glacier, vous vous attendez à un cône normal, sans aucune particularité. Tout simplement parce que c’est LA NORME. L’enjeu est de toujours surprendre, créer l’effet “WOAW” comme on dit souvent dans les hôtels.

Grâce à ce cône noir, la marque interpelle ses clients et leur dit “VOICI QUI JE SUIS”.

2) Créez un mur “Instagrammable”

Souvent, les utilisateurs d’Instagram cherchent un fond de photo qui sort de l’ordinaire.

Avec un mur décoré spécialement, l’envie de prendre des photos sera trop tentante et votre restaurant (ou hôtel d’ailleurs) sera vraiment reconnu grâce à ça.

fille devant mur avec motif

Vous devriez utiliser des couleurs vives ou des motifs, car les instagrammers recherchent quelque chose qui se démarquera du fil d’actualité.

Si vous n’êtes pas inspiré par la peinture ou le papier peint, les néons sont également populaires sur Instagram.

Ce restaurant américain par exemple l’a très bien fait et a compris qu’un restaurant instagrammable est une opportunité.

Mon avis : Oui, cet article est très bien pensé ! Mais n’oublions pas de rajouter plus d’interactions avec les fans, soit en organisant des votes pour connaître leurs produits préférés  (élire le burger du mois, le prochain dessert à réaliser avec eux).  Plus il y aura de l’expérience utilisateur/client au centre de la com’ digitale plus ça sera bénéfique et ça ramènera du monde. C’est bête mais installer des cabines photos gratuites ça créer un souvenir. Et n’oublions de publier le menu de la semaine aussi. Bref il y a de quoi faire, et si on en discutait ensemble?  😉

Lire l’article entier : http://bit.ly/2wMVjAh

#2 SEO : le tableau périodique des éléments qui impactent le référencement en 2019 via BDM

Extrait :

29 éléments classés en 6 groupes

Le tableau périodique du SEO 2019 intègre aussi bien « des éléments fondamentaux, que ceux les plus toxiques pour une stratégie de référencement, indique Search Engine Land, mais également ceux représentant des secteurs encore en émergence. Avec cette infographie, nous offrons à la fois aux SEO de longue date et aux nouveaux venus dans l’industrie un aperçu de ce qui est important pour réussir dans le référencement. »

Les éléments du tableau sont classés selon 6 groupes distincts :

  • le contenu : qui comprend sa qualité, des mots-clés ciblés, et des formats variés (images, vidéos etc.) ;
  • l’architecture : avec une grande importance pour le crawl, l’optimisation mobile, la vitesse du site ;
  • HTML : faire attention aux titres, aux méta-descriptions, aux pages AMP…
  • la confiance : faire figure d’autorité dans votre domaine, favoriser l’engagement et choyer votre réputation ;
  • les liens : proposez des liens de qualité, obtenez des backlinks et optimisez vos ancres ;
  • les utilisateurs : accordez de l’importance à la localité de vos visiteurs, travaillez l’expérience utilisateur etc.

Dans la partie droite du tableau, Search Engine Land classe également les éléments toxiques à un bon référencement (le cloaking, la dissimulation de mots-clés, le contenu volé ou encore trop intrusif) et les verticales émergentes.

Des indices d’amélioration pour chaque élément

Chaque élément est enfin accompagné d’un chiffre allant de -3 à +3, permettant de les classifier selon leur degré d’importance dans le SEO. Les éléments négatifs feront ainsi de sérieux dommages à votre stratégie, tandis que les positifs l’amélioreront.

Mon avis : Merci à Search Engine Land pour ce tableau périodique du SEO très complet (disponible ici). Je suis bien conscient que tout cela prend du temps. Je peux vous réorienter si vous voulez de l’aide d’un spécialiste SEO (voire SEA selon vos projets). N’hésitez pas à me faire un retour sur ce tableau.

Lire l’article entier : http://bit.ly/2K6Iz0e

#3 – Instagram réfléchit toujours à une option de partage d’une story via un lien via Social Shaker

Extrait :

La plateforme de partage de photos et de vidéos continue à réfléchir sur le meilleur moyen de partager le clip d’une « story » avec un lien en dehors d’Instagram.

Repérée cette fois par l’ingénieure Jane Manchun Wong, cette option est accessible par l’utilisateur directement à partir d’un clip de sa « story » avec le libellé « Share Link » dans la version anglophone.

En début d’année, nous vous avions déjà présenté ce test, alors identifié par Lindsey Gamble. L’option était intitulée « Share a link to entire story ».

Cette fonctionnalité représenterait certainement un atout pour les entreprises qui pourraient ainsi augmenter la portée de leurs « stories » en dehors de l’application, voire l’engagement aussi.

In fine, la « story » et le compte Instagram gagneraient en visibilité.

Outre les « stories à la une » et l’archivage des « stories », le lien du partage d’une « story » constituerait de ce fait une méthode additionnelle pour temporiser le caractère l’éphémère de ce format qui vit dans l’application seulement 24 heures.

Mon avis :  Déjà actifs sur certains comptes Instagram en France, cette nouvelle fonctionnalité est vraiment un tournant pour Instagram, qui devient (depuis un moment déjà) le réseau social numéro 1 en France en termes d’users actifs (même si Facebook a encore le plus grand nombre d’inscrits). Ce nouveau stiker est un véritable levier marketing qui pourra vous permettre de mieux vous exprimer et mettre en avant différents types de contenus. Une grande porte s’ouvre pour toutes les marques en entreprises voulant raconter des histoires et faire passer des messages. Où en êtes-vous à ce propos ? 🙂

Lire l’article entier : http://bit.ly/2Wo2UQi

#4 – Instagram : les marques peuvent désormais décupler la diffusion des contenus d’influenceurs via La Réclame

Extrait :

Bienvenu à ce nouveau format publicitaire : les Branded Content Ads.

Instagram vient de lancer un nouvel outil à destination des marques, les Branded Content Ads. Soit, la possibilité pour une marque de promouvoir le contenu réalisé par un influenceur.euse dans le cadre d’un partenariat rémunéré, sous la forme d’une publicité directement intégrée dans le fil d’actualité à une cible choisie. La plateforme répond ainsi à « une demande croissante des marques qui souhaitent avoir la possibilité de mettre en avant le contenu de créateurs avec lesquels ils collaborent », explique Instagram. Un format qui se rapproche des partenariats rémunérés sur Facebook dont la diffusion peut déjà être soutenue par un annonceur.

Mon avis : Déjà évoqué dans des anciennes LVDA (oui je sais beaucoup d’Instagram cette semaine d’ailleurs). Je suis pour le moment un peu mitigé sur ce nouveau format publicitaire. Je trouve ça bien de valoriser le côté « créatif » proposé par l’influenceur spécialement pour la marque. Cela permettra je l’espère de mieux délimiter les champs d’actions de ce nouveau type de partenariat rémunéré… Je veux bien en discuter avec vous !

Lire l’article entier : http://bit.ly/2EWUJVg

#5 – Facebook Avatars, la copie conforme des Bitmojis de Snapchat via BDM

Extrait :

Décidément, Facebook n’a pas fini de copier les bonnes idées de Snapchat… Après les stories et les filtres, le réseau social lance Avatars, ou sa propre version des Bitmojis présents sur la plateforme des concurrents.

Une fonctionnalité qui ressemble en tous points aux Bitmojis, pour rajeunir son image auprès des jeunes

Tout comme Snapchat, Facebook lance une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs du réseau social de se créer un double virtuel à leur image. Déjà disponible en Australie, Avatars devrait toutefois être déployé dans le reste du monde à la fin de l’année, voire début 2020. Une arrivée tardive par rapport au rival Snapchat qui avait montré la voie il y a 3 ans déjà. Avec ce nouveau service, Facebook pourrait rajeunir un peu son image afin de rendre la plateforme plus attrayante auprès des jeunes, qui la délaissent au profit de Snapchat et Instagram

Mon avis : Enfin Facebook tente de se rajeunir et de répondre à plusieurs demandes de ses utilisateurs en misant sur la personnalisation des avatars personnels ! Je suis pour, à condition de pouvoir après aller plus loin dans la personnalisation, comme les cartes de vœux automatiques, les partages de statuts. Je pense que Facebook peut aller plus loin, tout en donnant le choix à ses membres ! 😉

Lire l’article entier : http://bit.ly/2MydkNI

A la semaine prochaine sur mon profil LinkedIn ou mon blog pour une prochaine revue digitale & médias sociaux ! 😉

Très bon week-end,

Alexandros